L’enseignement de la stratégie, du management des entreprises et de l’entrepreneuriat dans les universités représente un défi de taille pour de nombreux enseignants. Une enquête récente réalisée par le bureau Business Success met en lumière les obstacles majeurs rencontrés par ces éducateurs passionnés. Cet article explore ces défis, les thématiques spécifiques qui posent des difficultés, ainsi que l’impact potentiel sur l’avenir professionnel des étudiants.

Obstacles majeurs pour captiver l'attention des étudiants

Les enseignants rapportent que captiver l’attention des étudiants est l’un des défis les plus courants et les plus difficiles à surmonter. Avec l’avènement des technologies numériques et la diminution de la durée d’attention, il est devenu essentiel de trouver des moyens interactifs et innovants pour engager les étudiants. De même, la recherche d’apprentissage pertinent par les étudiants, rend difficile et long la facilitation et l’approfondissement des concepts théoriques, pour les rendre concrets.

Business game pour l'enseignement de l'entrepreneuriat

Les enseignants ont souligné certaines thématiques en stratégie, management et entrepreneuriat sont particulièrement ardues à enseigner :

-Le fait qu’il soit difficile pour les étudiants de maîtriser les outils et les méthodes nécessaires pour analyser un environnement aussi complexe et incertain.

-La difficulté de formuler des choix stratégiques et de prédire avec certitude leurs impacts sur la performance de l’entreprise. Cela peut rendre les candidats perplexes et perdus dans des concepts abstraits.

-Le défi d’imaginer et de déployer des actions pour mettre en place les choix stratégiques et mesurer l’impact de chacune des actions

Simulation d'entreprise

Notions clés qui semblent les plus ardues à transmettre aux étudiants

Les enseignants soulignent que les notions liées à la prise de décision stratégique et au leadership sont parmi les plus ardues à transmettre.

La citation de Jane Nelsen, “L’erreur est une formidable opportunité d’apprentissage”, trouve ici tout son sens, car il est crucial de permettre aux étudiants de faire des erreurs pour mieux comprendre ces concepts.

simulation de gestion

Le principal objectif de l’enseignement de ces matières est de préparer les étudiants à leur avenir professionnel. Les compétences acquises en stratégie, en gestion d’entreprise et en entrepreneuriat sont essentielles pour les futurs leaders et entrepreneurs. 

Cependant, plus de 75% des enseignants ont affirmé, que ces défis auront un impact direct sur la qualité de l’apprentissage et, par conséquent, sur la préparation des étudiants au monde professionnel.

L’approche de Nelson Mandela, « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends », illustre l’importance de l’apprentissage continu et de la résilience dans ces domaines. De même, Josh Kaufman souligne que « Un management efficace doit laisser de la place à l’apprentissage, ce qui nécessite des ajustements constants en cours de route », rappelant que l’adaptabilité est une compétence clé à développer chez les étudiants.

L’enquête menée par le bureau BUSINESS SUCCESS a permis de mettre en lumière les défis significatifs auxquels sont confrontés les enseignants universitaires en stratégie, management et entrepreneuriat. 

Malgré ces obstacles, l’engagement des enseignants à améliorer leurs méthodes pédagogiques est essentiel pour garantir que les étudiants soient bien préparés à leur future carrière professionnelle. 

En abordant de manière innovante et interactive les thématiques difficiles, les enseignants peuvent aider les étudiants à surmonter les obstacles et à exceller dans ces domaines cruciaux.

Dans ce sens, le recours à un business game qui offre une expérience immersive dans la gestion d’une entreprise s’avère être LA SOLUTION, la plus adéquate, dans la mesure où l’apprentissage se basera sur le gaming et le learning by doing. S’adaptant ainsi aux spécificités de l’apprentissage de la génération Z.